Publié le 01.03.0017

Des questions sur le SICTOM ?

Prochaines permanences du SICTOM en mairie : lundi 2 octobre de 14h à 16h30 et mercredi 8 novembre 2017 de 9h00 à 11h30.
Publié le 00.06.0017

Nouvelle Permanence

Nouveau à Florensac : Maison des Services Au Public (M.S.A.P.). En Mairie : lundi (semaines paires) 09h00 à midi. La CAHM a mis en place la M.S.A.P. pour aider les administrés (famille, social, santé, retraite, emploi, droit, justice...)
Publié le 00.07.0017

Les fréquences de la TNT changent ! Le 3 octobre 2017

Passé cette date, pour continuer à recevoir la TNT veuillez vous informer, soit en suivant le lien ci-dessous, soit en venant consulter en Mairie la brochure disponible à l'accueil.
Publié le 07.07.0017

Restaurant scolaire et clae

Consultez les menus du restaurant scolaire (clae) pour le mois d'octobre 2017.
Publié le 00.10.2017

Passage du Mammobile

Prévention cancer du sein : dépistage de masse organisé par Association Montpellier Hérault Dépistage Cancer du Sein (A.M.H.D.C.S.) (femmes de 50 à 75) à la halte routière parc Blay (face à la Mairie de Florensac), mardi 19 décembre 2017 de 9h00
Publié le 00.10.2017

Service jeunesse : programme vacances Toussaint

Programme pour les enfants de maternelle, élémentaire et ados. Cliquez sur le lien concerné.

Les maires de l'Hérault en assemblée générale à Florensac

L'assemblée générale des maires de l'Hérault s'est tenue le 13 novembre dernier à Florensac sous la présidence de Kléber Mesquida, Député Maire de Saint-Pons-de-Thomières, avec comme invités d'honneur Claude Baland, Préfet de Région et Nadine Chauvière, Directrice des Finances publiques. Après les mots de bienvenue de Vincent Gaudy, le Président Mesquida a dressé le rapport d'activité de l'année.
Nadine Chauvière a expliqué la nouvelle organisation des finances publiques et les problématiques liées au recouvrement des taxes d'urbanisme pour le compte des communes.
M. le Préfet est ensuite intervenu sur l'organisation des services de l'État liée à la RGPP, (Révision Générale des Politiques Publiques), qui se traduit par des suppressions de personnels dans les services de l'État, un débat très nourri s'est instauré. Le Président Mesquida a relevé que les collectivités locales n'étaient coupables que de 10 % de la dette publique, l'État assumant les 90 % restant et que les mêmes collectivités assurent 80 % des équipements publics, alors que la part de l'État n'est que de 20 %. Même si le Préfet a expliqué la nécessité de réformer les modalités d'application de la réforme territoriale, les craintes des élus héraultais de voir les dotations de l'Etat diminuer n'ont pas été dissipées, du fait du gel budgétaire de trois ans décidé par le gouvernement.
 

Revenir à la photothèque
AccueilInfos pratiques • Délibérations • Marchés publicsContact